Rechercher sur le site

Les élu-es communistes parisiens sont aux côtés de celles et ceux qui défendent la SNCF et les services publics

Nous regrettons le rejet par le Conseil de Paris de notre vœu en soutien aux mobilisations contre la réforme de la SNCF, avec les votes contre des élu-es de droite, de la République en marche et l’abstention de certains élu-es socialistes.
Avec les élu-es du groupe écologiste de Paris et les élu-es Génération.s, nous souhaitions interpeller à nouveau le gouvernement pour qu’il revienne sur son projet de réforme de la SNCF.
Lors du dernier Conseil de Paris nous avions déjà adopté un vœu rappelant l’importance du réseau de transport public ferré. Force est de constater que cela n’a pas suffi, le gouvernement reste arcbouté sur ses positions et va même plus loin en proposant la filialisation du fret ferroviaire. C’est l’antichambre de la privatisation du fret, c’est un cadeau au transport routier pourtant déjà trop subventionné et bien plus polluant et accidentogène.

Le réseau de transport ferré et son exploitation pour le transport des passager·e·s et des marchandises relèvent d’un service public, service public qui ne peut s’exercer que dans le cadre d’un monopole de l’État. L’ouverture à la concurrence du rail est incompatible avec les objectifs environnementaux que nous poursuivons.

Les élu-es communistes parisiens soutiennent la mobilisation des salarié-es de la SNCF et de toutes celles et ceux qui défendent le service public.

Publié le

4 mai 2018

Auteur-e-s