Rechercher sur le site

Logement : à quand l’interdiction des marchands de listes ?

Communiqué de Ian Brossat, président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris

Mardi 12 février 2013

Vidéo de l’intervention de Ian Brossat sur les marchands de liste en bas de page

Communiqué de presse du 12/02 :

mardi, à l’occasion du Conseil de Paris, je déposerai un vœu visant à faire interdire les marchands de listes de logements.

Cette activité, qui consiste à fournir contre rémunération des informations sur des biens immobiliers mis en location par des particuliers sans offrir les services d’une agence immobilière, fait l’objet de nombreuses critiques depuis des années.

Le 28 août 2012, l’UFC-Que Choisir a publié une enquête accablante sur ces vendeurs de listes et a porté plainte contre 13 d’entre eux.

Le 25 octobre dernier, la société ANCEA, vendeur de liste tristement connu, a été condamnée par la 31e Chambre du Tribunal correctionnel de Paris.

Les méfaits des ces agences sont connus. Tout récemment, les pratiques des vendeurs de listes ont été à nouveau mises en lumière suite à la location d’une chambre de moins de 3 m2, boulevard Brune, dans le 14e arrondissement de Paris, louée par l’intermédiaire de l’agence ANCEA.

Il est désormais temps de passer aux actes et de sévir.

La question centrale de l’élection municipale de 2014 sera la question du logement. La gauche sera jugée sur sa capacité à y apporter des réponses concrètes.

C’est la raison pour laquelle le groupe PCF/PG présentera un vœu demandant à la Ministre du Logement l’interdiction des agences de listes.

Publié le

12 février 2013

Auteur-e-s