Rechercher sur le site

Logement social à Paris : le gouvernement aurait-il des oursins dans le portefeuille ?

Communiqué de Pierre Laurent, Sénateur de Paris et Ian Brossat, Président du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche au Conseil de Paris

À 28 jours du terme légal, l’État n’a pas honoré trois-quarts des crédits dus à la Ville de Paris au titre de la convention des aides à la pierre.

Sur les 90 millions d’euros promis dans le cadre de l’exercice budgétaire, seuls 20 millions ont été versés à ce jour. Quant il s’agit de financer du logement social, le gouvernement aurait-il des oursins dans le portefeuille ?

A travers cette ligne budgétaire, à travers ces logements non réalisés, c’est l’avenir du parc social à Paris mais aussi la vie de milliers de Parisiennes et des Parisiens qui se jouent.

Le constat est d’autant plus alarmant que la Ville de Paris a ralenti le rythme des constructions de logements sociaux en 2012, ne finançant que 4500 logements sur les 6000 annuels promis dans le cadre du contrat de mandature.

Nous entendons donc rappeler avec force la nature et le montant des engagements financiers de l’Etat envers les Parisiennes et les Parisiens. La priorité du logement social ne doit pas être seulement dans les mots ; elle doit s’inscrire dans les actes.

Publié le

4 décembre 2012

Auteur-e-s