Rechercher sur le site

Logement social et équipements publics : un Plan Local d’Urbanisme bien marqué à gauche

Nicolas Bonnet-Oulaldj, Président du groupe Communiste-Front de Gauche, s’est félicité du vote de la modification du Plan Local d’Urbanisme : « Ce vote permet de faire progresser de façon décisive deux très fortes priorités portées par notre groupe et par ses élu(e)s, le logement social et les équipements publics. Nous avons beaucoup travaillé et apporté, et le travail de la majorité de gauche a été très constructif et productif ».

Ainsi la modification du PLU a permis l’inscription de 240 nouvelles réserves pour création de logement social, à l’initiative de Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement, ainsi que l’extension des zones en déficit de logement social.

La droite ne s’y est pas trompée concentrant l’essentiel de ses attaques contre l’augmentation du parc social dans notre ville.

Le vote d’un vœu du groupe PCF-FDG en faveur de la création d’équipements publics a permis d’identifier 14 nouveaux sites pour engager la création ou la requalification d’équipements publics structurants (piscines, centres sportifs, centres d’animations, bibliothèques-médiathèques, conservatoire, …). Ces équipements structurants seront pour l’essentiel localisé dans les quartiers populaires du nord, de l’est et du sud parisien, en cohérence avec la priorité aux investissements dans les quartiers populaires portée au sein de l’exécutif par Jacques Baudrier, conseiller délégué en charge de l’architecture et des grands projets de renouvellement urbain, membre de notre groupe.

Suite au vote de ce vœu, l’exécutif parisien fait le choix de s’engager dès maintenant dans un programme de construction de 5000 nouvelles places en crèches au-delà de 2020, qui viendront s’ajouter aux 5000 qui seront construites d’ici 2020.

Les nombreuses réserves pour la création de logements sociaux crées par la modification du PLU votée aujourd’hui seront mobilisées en priorité pour créer sur ces parcelles à la fois des crèches et des logements sociaux.

Ainsi, les fortes priorités données à la création de logement social et d’équipements publics vont permettre de travailler dans la perspective d’offrir à terme une place en crèche à toutes les familles qui en font la demande.

Nous avons aussi été entendu quant à la mise en œuvre à la MIE « Fabriquer à Paris » et l’exécutif s’est engagé à être attentif à la mise à disposition de parcelle liées à la production, à la fabrication et à la réparation dans le but de maintenir et de développer l’emploi industriel à Paris.

Notre vœu quant au maintien et à la diversification du commerce parisien pour lutter contre le grignotage par les grandes enseignes a été aussi favorablement accueilli par l’exécutif municipal
Notre proposition d’aller vers plus de logement social sur la parcelle du quai de Valmy a été approuvée et au cours d’un prochain conseil il sera bien confirmé que c’est 70% de l’opération qui sera du logement social, nous continuerons d’agir pour que dans cette opération immobilière soit créé un équipement « petite enfance ».

Nous n’avons qu’un seul regret c’est que notre amendement concernant le maintien de la totalité de la parcelle de l’hôpital Lariboisière en grand service public n’est pas été retenue.

Nous considérons que cette décision va à l’encontre du maintien d’une offre de santé diversifiée dans ce quartier du nord de Paris.

Le groupe Communiste Front de Gauche au conseil de Paris