Rechercher sur le site

Lutte contre les contrôles au faciès : Paris doit se porter candidate aux récépissés

Communiqué de Ian Brossat Président du Groupe PCF-PG, le 16 octobre 2012.

Le défenseur des droits vient de remettre ce mardi son rapport. Il répond aux doutes du Ministre de l’Intérieur et propose, notamment, la délivrance de « tickets de contrôle anonyme » pour lutter contre les contrôles au faciès.
Dans la continuité du vœu présenté en septembre au Conseil de Paris, cité dans le rapport (p. 38), je propose que Paris se porte candidate à l’expérimentation de récépissé lors des contrôles d’identité.

En 2009, une étude du CNRS publiée par l’ONG Open Society, fondées des observations réalisées aux Halles et à Gare du Nord, démontrait ainsi que des personnes noires ou magrébines ont respectivement 6 et 7,8 fois plus de chance d’être contrôlées qu’un Blanc – d’autant plus si celles-ci sont jeunes.

En janvier 2012, Human Rights Watch a dénoncé le « profilage ethnique » des contrôles en France, qui constituent l’une des discriminations les plus courantes et humiliantes, vécues au quotidien par des centaines de Parisiens et de Franciliens.

Il est désormais temps d’agir  ; Paris doit montrer l’exemple.

Publié le

16 octobre 2012

Auteur-e-s