Rechercher sur le site

Luttons contre l’habitat insalubre pour les familles Roms

Nous avons voté le vœu présenté par l’Exécutif concernant l’expérimentation de plusieurs dispositifs d’insertion et de travail social. Nous considérons qu’un tel projet est indispensable pour éviter la création et la pérennisation de bidonvilles ou des mises à l’abri en hôtels qui ne sont pas adaptés à la composition des familles Roms. Il s’agira de plusieurs sites à taille humaine. Ce type de projets peut répondre à d’autres situations de précarité.

Retrouvez l’intervention de Fanny Gaillanne

Le groupe Communiste - Front de Gauche votera ce vœu présenté par l’Exécutif pour plusieurs raisons. Nous considérons qu’un tel projet est indispensable pour éviter la création et la pérennisation de bidonvilles ou des mises à l’abri en hôtels qui ne sont pas adaptés à la composition des familles roms.

Un tel projet d’habitat concerté pour les Roms dans Paris permettra un travail sur l’intégration, basé sur les connaissances et les savoirs des personnes par le travail et l’habitat, et une stabilisation des familles pour celles et ceux qui le souhaitent.
Nous avons pris connaissance dernièrement de projets comme celui des bâtisseurs de cabanes, par exemple, auto-construction d’un village de maisons écologiques démontables en lien avec une entreprise de réinsertion. Nous pensons également que ce type de projets peut répondre à l’urgence sociale d’autres situations de précarité que celles des Roms. L’adjoint aux affaires sociales du 18e arrondissement, Gérard BRIANT, les a reçus à plusieurs reprises et soutient leur démarche.

Enfin, nous devons être attentifs sur un point que le vœu pointe en utilisant le pluriel lorsqu’il parle d’identifier des sites. En effet, nous considérons qu’il ne s’agit pas de créer un seul site, mais plusieurs à taille humaine afin de faciliter l’expérimentation de plusieurs dispositifs d’insertion et le travail social.

Je vous remercie.

Publié le

19 février 2016

Auteur-e-s