Rechercher sur le site

Maintien de la Bibliothèque Château d’Eau

Les bibliothèques de proximité sont indispensable pour l’accès à la culture pour tous. Nous avons déposé un voeu (non adopté) demandant qu’en étude soit réalisée par un groupe de travail sur les possibilités de développement de complémentarités entre les différentes bibliothèques du 10ème suite à l’ouverture de la médiathèque Françoise Sagan. La bibliothèque Château d’eau dispose d’un fond différent et complémentaire (notamment photographique).

Retrouvez l’intervention de Raphaëlle Primet

Nous avons appris au mois de décembre que la Bibliothèque Château d’eau, hébergée au sein de la Mairie du 10ème, devait fermer.

Cette fermeture pose de nombreux problèmes, dont celui de l’avenir du fonds photographique.

Ce fonds est unique à Paris. Il est riche de plus de 3000 ouvrages, dont certains ne sont plus réédités.

Il permet la réalisation dans le 10ème arrondissement, des « rencontres photographiques », dont l’édition de cette année a réuni plusieurs centaines de personnes.

Aucun d’entre nous ici ne remet en cause l’intérêt de ce fonds photographique et l’importance de sa préservation.

Mais pour faire vivre ce fonds il faut :
- lieu adapté où il puisse être accessible au public
- des personnels dédiés, pour l’entretenir, l’actualiser et le valoriser ;
Aujourd’hui aucune solution sérieuse n’a été proposée pour accueillir ce fonds dans des bonnes conditions et nous savons qu’aucune solution satisfaisante n’existe dans le 10ème.
La seule possibilité pour que le fonds photographique puisse continuer à bénéficier aux Parisiennes et aux Parisiens est donc aujourd’hui le maintien de l’ouverture de la Bibliothèque Château d’eau.
Par ailleurs la période d’évaluation, de 6 mois, invoquée pour justifier la fermeture de la bibliothèque suite à l’ouverture de la Médiathèque Françoise Sagan, nous semble extrêmement courte.

Et ce d’autant plus que le nombre de lecteur n’a pas diminué de manière drastique puisque 75% des lecteurs demeurent. Signe de l’intérêt des Parisiens pour les bibliothèques de proximité qui font vivre le quartier comme la Mairie d’arrondissement.
Les représentants syndicaux, qui se sont unanimement prononcés contre la fermeture, ont fait des propositions qu’il conviendrait d’étudier sérieusement.

Notamment la possibilité d’ouvrir le lundi. Une fois n’est pas coutume peut-être pourrions-nous réfléchir à un l’élargissement des horaires des services publics qui ne se fasse pas que le dimanche !

C’est pour cela que nous demandons, en l’état actuel des choses, le maintien de l’ouverture de la bibliothèque Château d’eau.

Publié le

19 février 2016

Auteur-e-s