Rechercher sur le site

Métallerie Grésillon : promesse de vente suspendue

Le groupe Communiste-Front de gauche avait déposé un vœu au conseil de Paris (ainsi qu’au conseil d’arrondissement du 20ème) relatif au maintien de la métallerie Grésillon (Paris20e) menacée de fermeture au profit d’un projet d’hôtellerie pour la jeunesse.

À notre initiative, nous avons donc réussi à obtenir que la SEMAEST sursoit après le 30 septembre à la cession de la parcelle et qu’un bail temporaire soit proposé à la société Grésillon. Ainsi que l’aménagement fasse l’objet d’une concertation étroite avec les élus, associations, entreprises et habitants du quartier et qu’il intègre prioritairement le maintien des locaux des activités artisanales et artistiques existantes. Et pour finir, si la concertation n’aboutit pas à un projet partagé, qu’il soit étudié une proposition alternative autour du projet du développement de l’artisanat dans l’esprit du tissu économique et urbain historique de Belleville.

Nicolas Bonnet-Oulaldj, président du groupe Communiste-FDG au Conseil de Paris s’était rendu sur place pour rencontrer les artisans et les artistes dans le cadre de la Mission d’Information et Évaluation « fabriquer à Paris : quelles filières industrielles d’avenir ? » qu’il préside. Il avait d’ailleurs interpellé la présidente de la SEMAEST pour demander le maintien des ateliers Grésillon dans leur local actuel situé dans le quartier de Belleville.

Nicolas Bonnet a donc rappelé lors de son intervention : « il faut maintenir et pérenniser l’activité de l’entreprise Grésillon et des ateliers d’artistes sur place ».

La suspension de la promesse de vente ainsi que la réouverture d’une phase de concertation sont une première victoire.

Le groupe communiste-Front de Gauche
au Conseil de Paris