Rechercher sur le site

Modification du statut de Paris : l’État profite du projet de loi pour y intégrer des produits toxiques

Nous venons de prendre connaissance avec stupéfaction, d’une première mouture du projet de loi portant modification du statut de Paris.

Si nous retrouvons légitimement le contenu du voeu que nous avons soutenu en Conseil de Paris, nous découvrons des articles bien éloignés du texte de départ : modification des statuts des établissements publics fonciers, dont celui du quartier de la Défense, modification du statut des cercles de jeux, et cerise sur le gâteau, la ligne ferroviaire du Charles de Gaulle Express (CDG express) alors que l’enquête publique est en cours.

Si le projet de loi est maintenu tel quel, il ferait passer en force le projet CDG express et d’autres articles qui dénaturent le vœu qui nous avait rassemblé, ce serait une grave atteinte à la démocratie au mépris des votes des conseillers de Paris de la majorité municipale.

Nous condamnons ces méthodes et nous demandons expressément à la Maire de Paris de faire respecter le vote de sa majorité. Nous avions prévenu au moment du débat en conseil de paris : tout le texte mais rien que le texte.

Nicolas Bonnet Oulaldj,
Président du groupe PCF/FDG
au conseil de Paris

Publié le

29 juin 2016

Auteur-e-s