Rechercher sur le site

Handicap : quand le gouvernement s’oppose à l’accessibilité universelle

Depuis la loi de 2005 des avancées majeures ont été faites. Nicolas Bonnet Oulaldj rappelle le contexte de réduction des dépenses publiques, notamment sur les collectivités portent atteinte aux plus fragiles. Les actions du gouvernement s’éloignent de la loi de 2005 : gage aux entreprises permettant de se soustraire aux obligations d’emploi, une réforme des assistants de vie scolaire largement insuffisante, une loi ELAN qui fait passer de 100% à 10% les logements pour personnes handicapées pourtant primordial dans l’accès au service public.

Publié le

5 juillet 2018

Auteur-e-s