Rechercher sur le site

Accompagnons le développement du vélo d’une campagne de sécurisation, de prévention et d’éducation

NIcolas Bonnet Oulaldj présente notre voeu visant à mettre en place une grande campagne de sécurisation, de prévention et d’éducation aux déplacements en vélo en milieu urbain.

Retrouvez son intervention et notre voeu

Madame la Maire,

Il s’agit également de sport, Monsieur le Maire, et je sais que c’est un sport que vous aimez et que vous pratiquez comme moi, comme bon nombre d’élus dans cet hémicycle qui se déplacent en vélo et qui pratiquent le vélo.

Un chiffre : 162 cyclistes ont été tués en France dans un accident de la route en 2016, et ce chiffre a encore augmenté en 2017.

Peut-être que ce chiffre ne vous parle pas. C’est un mort tous les deux jours. Il ne vous parle pas jusqu’au jour où quelqu’un de votre famille, un ami, est concerné. Un de mes amis, avec qui j’ai fait l’ascension du mont Ventoux l’an dernier, est mort cette année, en début d’année, à Arcueil, tué par un camion, alors qu’il pratiquait le vélo. Evidemment, cela fait réfléchir. Cela donne envie d’agir. Cela responsabilise les élus que nous sommes.

Je voudrais dire aussi que, dernièrement, le 13 avril 2018, sur la piste cyclable du boulevard Saint-Denis, à l’initiative de "Paris en Selle", une chaîne humaine a été faite pour défendre les pistes cyclables qui connaissent, d’ailleurs, une augmentation d’incivilités : 124.836 amendes ont été infligées à Paris et 10.225 contraventions ont été dressées pour circulation dans les couloirs de bus et pistes cyclables à Paris.

Alertés aussi par les fédérations cyclistes qui ont créé un mouvement citoyen "Mon vélo est une vie", soutenu par la Fédération française de cyclisme, la Fédération française de cyclotourisme, la Fédération française et gymnique du travail et l’Union française des œuvres laïques d’éducation physique qui interpellent sur ce danger que sont aujourd’hui la circulation routière et les vélos.

Le vœu, j’y viens, propose que Paris couple sa volonté de développer le vélo à une campagne permanente de prévention et de sensibilisation à l’utilisation multimodale ; que la Ville mette en place prioritairement des voies protégées dédiées aux cyclistes ; que la Ville interpelle le Gouvernement afin de dispenser une heure de formation de vélo parmi les 20 obligatoires pour obtenir le permis de conduire ; que la Ville de Paris mette en place des activités de roulage à vélo pour les enfants et élèves des écoles primaires et des collèges, en mettant notamment à disposition un parc de vélos partagés. Enfin, que le Gouvernement mette en place une recette dédiée, pérenne, finançant un fonds national vélo doté d’au moins 200 millions d’euros. C’est une préconisation qui est faite par la fédération des usagers à bicyclette.

Je vous remercie.

PDF - 207.7 ko

Publié le

4 mai 2018

Auteur-e-s