Rechercher sur le site

NON à la fermeture des urgences de l’Hôtel-Dieu

Ian Brossat se joindra au rassemblement du jeudi 6 septembre à 14h.

L’Hôtel-Dieu est le plus ancien hôpital de Paris, en plein cœur de Paris, dans une zone dense de la capitale. Ses urgences sont pourtant menacées de fermeture.

A terme, l’AP-HP envisage purement et simplement de démanteler cet établissement, pour y installer son siège. Le rôle essentiel de l’Hôtel-Dieu, qui traite près de 100 000 urgences par an ne sera comblé en aucune façon.

Alors que des investissements importants et récents y ont été réalisés, ce projet est un véritable gâchis financier autant qu’une perte considérable pour les Parisiennes et des Parisiens. C’est un recul du service public et du droit à la santé.

Pour protester contre cette fermeture inacceptable, je me rendrai au rassemblement prévu par les syndicats et les personnels devant l’Hôtel-Dieu, ce jeudi 6 septembre, à 14 heures.

Publié le

5 septembre 2012

Auteur-e-s