Rechercher sur le site

Nous soutenons Emmaüs et les Resto du Coeur pour une plus grande solidarité

Intervention de Danièle Premel

Madame la Maire, chers collègues,

Dans ces temps, nous sommes heureux de participer à un exécutif qui propose de soutenir deux associations « Emmaüs solidarité » et « Les restaurants du cœur » dans leur action auprès des populations fragilisées en mettant à disposition, dans l’attente d’une finalisation d’un programme actuellement à l’étude de Crèche et de logements sociaux, deux locaux repris à ERDF rue Coustou dans le 18ème.

Nous sommes fiers, de voir que les populations de nos quartiers, y compris Montmartre montrent qu’ils n’ont rien à apprendre du respect de l’autre et de la fraternité de personnes qui systématiquement s’opposent à toute implantation de logements sociaux dans leur arrondissement sous divers prétextes .

La réalité vraie est que la majorité des centres d’accueils se trouvent dans l’est de Paris. C’est d’ailleurs le XXe arrondissement qui en compte le plus avec 8 centres sur son territoire qui peuvent accueillir jusqu’à 552 personnes. Derrière, arrivent le XIIIe (7 centres) puis le XIe et le XIXe avec 6 centres.

Pour ce qui concerne ce projet de la rue Coustou il faut savoir que les habitants ont été associés et que les seules manifestations n’ont pas été des vociférations ou des cris de haine mais d’écoute et de soutien. Il faut croire que les habitants du 18ème et de Montmartre sont plus ouverts et solidaires que ceux qui se trouvaient à l’Université Paris Dauphine et que je me refuse de confondre avec l’ensemble des habitants du XVIème. . Je ne peux que souhaiter que ceux de cet arrondissement qui ne se reconnaissent pas dans cette manifestation porteuse d’inhumanité puissent se faire entendre et apparaitre sur l’espace public.

Ce projet, qui je le rappelle est éphémère le temps de la finalisation d’un programme de logements sociaux et d’une crèche, comporte deux volets :

  • Celui porté par « Emmaüs solidarité » pour y installer un centre d’hébergement d’urgence de 240 places pour des personnes sans abri qui pourrait éventuellement accueillir dans un avenir non arrêté des réfugiés de la chapelle et expérimenter un accueil de jour et une bagagerie.
  • Celui porté par « Les Restaurants du Cœur- Les relais du cœur de Paris » dont les locaux seront à usage de centre de stockage, de distribution de colis alimentaire et de bureau.

Les élu-es Communistes-Front de Gauche soutiendra cette délibération car elle est porteuse d’une démarche innovante mais aussi pour ce qu’elle rappelle et assume notre engagement envers les plus démunis non pas par charité mais par solidarité envers des hommes et des femmes qui font partie de nos concitoyens pour certain et de notre humanité pour tous.

Je vous remercie

Publié le

29 mars 2016

Auteur-e-s