Rechercher sur le site

Nous voulons transformer le siège de la Région en logements sociaux

Valérie Pécresse a confirmé de regrouper l’ensemble des services régionaux en un seul lieu qui serait situé dans un autre département. Nous proposons donc de préempter le siège de la Région pour faire du logement social dans l’un des arrondissements qui a le record de taux de logements sociaux le plus faible, soit moins de 2%. Ayons comme objectif le développement de la mixité sociale.

Retrouver l’intervention de Nicolas Bonnet-Oulaldj – vœu non adopté-

Mes chers collègues,

Mes chers collègues, je sais que certains ont considéré les propositions que nous portons dans ce vœu comme inutilement provocatrices. Sincèrement, je ne les vois pas ainsi. Nous faisons le constat quotidien du manque de logements sociaux dans notre ville et en particulier dans cet arrondissement.

Le 7e arrondissement en cela est un cas d’école puisqu’il a le record du seuil le plus bas de logements sociaux avec 1,3(?) de logements sociaux. Nous tentons d’y remédier par tous les moyens : constructions neuves, transformation d’immeubles de bureaux, rachat d’appartements dans le diffus, aide aux primo-achetant, etc.

Je ne vais pas égrainer ici toutes les mesures que nous avons prises depuis maintenant deux ans et qui font de notre politique du logement l’une des plus volontaristes sur le territoire national.

Nous avons applaudi des deux mains, du moins sur les bancs de la majorité, la nécessaire transformation de bureaux en appartements. Nous avons acquiescé lorsqu’il s’agissait de mener ce genre de projets dans les arrondissements prioritaires parce que sous dotés en logements sociaux et maintenant que nous sommes dans le concret, l’exercice serait difficile et peut-être non souhaitable.
Je crois me souvenir que presque toutes les listes en concurrence au régional ont parlé de la nécessité que le siège de la Région rassemble ses services sur un même site en banlieue et qu’ainsi, la collectivité ferait des économies.

Il est vrai aussi que seule la liste menée par Pierre LAURENT a proposé la transformation du siège actuel en logements sociaux. Pour ce faire, il faut trouver des terrains ou des bureaux existants en banlieue, ce à quoi, je crois, Mme la Présidente de la Région s’emploie actuellement.

Faut-il rappeler que ces bureaux, avant d’être ceux de la Région, appartenaient à un grand groupe pharmaceutique qui s’est depuis installé en banlieue ? Si nous avions été aux affaires à ce moment-là, dans la même configuration politique, nous n’aurions pas proposé à Roussel-Uclaf ce que nous proposons aujourd’hui à l’Exécutif régional.

Le foncier est rare et cher à Paris, nous le savons tous. La proposition que nous faisons devrait, pour le moins, être étudiée et nous vous demandons de la soutenir.

Retrouvez le vœu

Publié le

8 avril 2016

Auteur-e-s