Rechercher sur le site

Ouverture du centre d’accueil parisien des réfugiés : la solidarité doit aller encore plus loin

Communiqué de presse
6 septembre

Nous nous félicitons que cette proposition que nous portons depuis le début de cette crise humanitaire, voit enfin le jour ; ces centres d’accueil seront situés sur deux espaces : à Paris dans le 18e arrondissement et sur la commune d’Ivry-sur-Seine.

La multiplication de campements dans les rues, sous les ponts, depuis plus de deux ans ne pouvait être une réponse à cette crise humanitaire.

Ces villes font preuve d’exemplarité en termes de solidarité et nous espérons que cet exemple sera suivi par d’autres collectivités.

Le camp humanitaire accueillera et orientera les migrants vers les différents dispositifs existants (en Centre d’accueil et d’orientation (CAO) puis en Centres d’Accueil de Demandeurs d’Asile (CADA) ) c’est pour cela qu’il est indispensable que l’État soit à la hauteur en terme d’ouverture de places, d’accélérations des démarches administratives etc.

Le même jour, alors que deux villes collaborent pour accueillir dignement les migrants, un futur centre d’accueil pour migrant a été incendié à Forges-les-Bains dans l’Essonne. Nous ne cèderons pas aux pressions, aux intimidations de quelques individus qui ne colportent que la haine et l’entre soi. Quand certains banalisent le racisme et la stigmatisation des étrangers, nous préférons voir l’Humanisme qui forge notre République, la France comme terre d’Asile, et Paris comme ville refuge et accueillante, que dire de plus que cette simple phrase : bienvenue à toutes et à tous !

Les élus communistes-front de gauche renouvellent leur soutien aux femmes et hommes victimes d’un monde où la violence, les guerres, la misère les poussent à quitter leur pays pour trouver paix et sécurité et se battront pour que la France les accueille dignement.

Nous devons continuer nos efforts pour garantir un accueil décent à tous les migrants et plus largement, à toutes personnes sans domicile fixe et mal logés.

Fanny Gaillanne, conseillère de Paris PCF/FDG
Nicolas Bonnet Oulaldj , président du groupe PCF/FDG

Publié le

6 septembre 2016

Auteur-e-s