Rechercher sur le site

Paris 2024 : la sobriété, ce n’est pas l’austérité

Le groupe des élu-es communistes-front de gauche au Conseil de Paris partagent les inquiétudes quant au devenir des équipements structurants pour la Seine-Saint-Denis ; qui aujourd’hui semblent remis en cause par les pilotes du projet Paris 2024. Six mois après la désignation de Paris comme ville hôte des Jeux Olympiques et Paralympiques, c’est inacceptable.

Nous avons appris par voie de presse le contenu d’une note en date du 12 février émanant de de l’Inspection générale des finances (IGF), des Sports (Igjs) et de l’Environnement (Cgedd).
Elle alerte sur les risques de « non-respect » des délais et de « dépassement des coûts », allant jusqu’à laisser entendre que le projet initial pourrait être redimensionné.

Bien entendu, les coûts doivent être maîtrisés, il en va de notre responsabilité. Mais la sobriété, ce n’est pas l’austérité. Nous n’acceptons pas que la variable d’ajustement soit le territoire de la Seine-Saint-Denis et l’héritage promis aux populations. La substance de notre candidature c’est cela : Le développement de la Seine-Saint-Denis, le trait d’union Paris-Banlieue, et l’héritage pour les populations.

Publié le

30 mars 2018

Auteur-e-s