Rechercher sur le site

Paris doit lutter contre le « manspreading »

La Ville de Madrid a lancé une campagne de sensibilisation contre le « manspreading », phénomène qui consiste en l’habitude et privilège des hommes à écarter les jambes au mépris total des autres usagères et usagers qui se trouvent à proximité.

Cette pratique est peut être involontaire et inconsciente mais, de fait, démontre l’ancrage profond de la domination masculine dans l’espace public. Or les transports publics sont par définition publics et donc disponibles pour toutes et tous dans la même égalité de droit et d’usage. Il est temps que les femmes prennent toute leur place dans la société, l’espace public et donc également dans les transports en commun.
La Région Ile-de-France et le STIF ont récemment refusé d’intégrer le « manspreading » dans leur campagne contre le harcèlement dans les transports de 2018 expliquant que : « ce phénomène n’a pas suscité le besoin d’une campagne spécifique ».

Nous nous joignons aux associations féministes et regrettons avec elles cette décision.

Nous demandons que la Ville de Paris réfléchisse à la diffusion de la même campagne de sensibilisation que celle réalisée à Madrid et qu’elle continue à développer des campagnes d’information dès le plus jeune âge, notamment via l’opération Collèges pour l’égalité, au sujet de l’égalité femmes – hommes. Nous déposerons un vœu en ce sens au prochain Conseil de Paris.

Publié le

16 juin 2017