Rechercher sur le site

Paris : la « smart city » est-elle de gauche ?

RUE 89
28 MAI 2015

Nicolas Bonnet, président du groupe communiste, donne l’exemple du fichier stade mis en place pour écarter les supporters « indésirables » :
« Lorsque des supporters ont déployé une banderole “Liberté pour les ultras” au stade de France en 2012, les caméras ont identifié les personnes autour de la banderole.
Une femme abonnée, qui n’était alors ni violente, ni alcoolisée, s’est ensuite vu refuser l’entrée du stade par une machine. Son abonnement avait été résilié. Le pire est la mise à distance. C’est une machine qui lui bloque l’accès. » (...)

Le communiste Nicolas Bonnet avance un autre aspect : les imprimantes 3D, ainsi que les « fab labs », qui mettent à la disposition de tous des machines-outils, préfigureraient une nouvelle forme de production, plus localisée, moins aliénante. Mais il reconnaît aussi que la troisième révolution industrielle alimente beaucoup de fantasmes.(...)

Le communiste Jean Noel Aqua :

« Les visions scientistes, nous les avons connues. Il est vrai que nous avons parfois été happés par cette vision, l’idée que la technique va résoudre des problèmes sociaux lourds. J’ai regardé dans le document. Le mot social n’y est mentionné qu’une seule fois. On ne parle pas des inégalités face à l’éducation, au savoir. Le vrai défi est celui de l’inclusion. »

Nicolas Bonnet (groupe communiste-FDG) pense ainsi qu’il est paradoxal de parler de « ville intelligente » alors que les écoles et les universités voient leurs crédits baisser.

http://rue89.nouvelobs.com/2015/05/28/smart-city-est-gauche-259378