Rechercher sur le site

Paris renvoie à la rue une enfant de 9 ans et ses parents

Communiqué de Paul Roussier (PCF), maire-adjoint du 14e arrondissement (samedi 21 juillet 2013).

Mercredi prochain, un couple et leur fille de 9 ans risquent de se retrouver à la rue du fait de la Ville de Paris.

Jusqu’au 17 juillet, la famille logeait dans une chambre d’hôtel grâce à une aide financière attribuée dans le cadre de l’Aide sociale à l’enfance, conformément au règlement départemental parisien (famille avec enfant mineur sans solution d’hébergement).

L’Aide sociale à l’enfance et le Centre d’action sociale de la Ville de Paris ont pris hier, vendredi, la décision de ne pas renouveler l’aide. Selon les termes de la décision, la famille « n’entre pas dans les conditions du Règlement Départemental » — sans autre précision.

Elle y entrait pourtant jusque-là et le seul fait de devoir vivre dans la rue constitue bien un danger grave et immédiat pour un enfant.

En guise de compensation, l’équivalent de 5 nuits d’hôtel ont été accordées à la famille, l’Aide sociale à l’enfance et le Centre d’action sociale de la Ville de Paris « conseillant vivement (sic) » à la famille « de trouver un autre mode d’hébergement que l’hôtel ».

La famille est demandeur de logement social. Elle a déposé un recours DALO (droit au logement opposable) et recherche évidemment une autre solution.

Une telle décision est infondée, elle est surtout inacceptable : elle contredit les valeurs de solidarité et méconnaît les obligations et la responsabilité de la Ville (Département) de Paris.

C’est pourquoi, Maire adjoint du 14e arrondissement, je dormirai ce soir samedi 20 juillet sur le parvis de la gare Montparnasse avec mon écharpe d’élu afin d’alerter les Parisiennes et les Parisiens (19:30) et obtenir le renouvellement légitime de la prise en charge de l’Aide sociale à l’enfance pour cette famille, comme pour les autres confrontées à des situations identiques.

Publié le

20 juillet 2013

Auteur-e-s