Rechercher sur le site

Paris ville Olympique : un budget des sports inacceptable

Le groupe PCF-FG salue le choix d’implanter la nouvelle Arena parisienne Porte de la Chapelle, dans un quartier populaire. C’est un choix beaucoup plus raisonnable que dans le parc de Bercy (12ème) contesté par la population. La mutation de la Porte de La Chapelle et la proximité de la parcelle avec la Seine-Saint-Denis et le Stade de France en font un endroit stratégique.

Toutefois, pour que la fête promise soit réussie, il faut que l’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques soit l’affaire de toutes et tous. Elle sera réussie si les populations locales, les sportif-ve-s, les bénévoles, les enseignant-es, les élu-es locaux, toutes celles et ceux qui font le sport au quotidien y sont associés. C’est dans ce sens que Sergio Tinti mène actuellement une mission autour du rôle des Offices du Mouvement Sportif pour en faire un nouvel espace démocratique.
La fête sera réussie que si elle tient compte des préoccupations sociales et environnementales et des besoins des populations. Malheureusement, force est de constater que pour le moment le compte n’y est pas !
La suppression des contrats aidés par le gouvernement est un premier coup porté au mouvement associatif et sportif tout comme la baisse du budget des sports de la Nation.

A quelques jours du vote du budget de la ville de Paris, les élu-es communistes découvrent la baisse du budget alloué au sport de proximité et des subventions aux associations sportives parisiennes.
Quel message envoie-t-on lorsque que l’on sabre ainsi le budget du sport de proximité deux mois après s’être félicité de l’obtention des Jeux Olympiques et Paralympiques ?

Le groupe PCF-FG a déposé une série d’amendement visant à maintenir le budget alloué au sport de proximité et à autoriser des programmes et des crédits de paiements pour rénover, restructurer ou encore créer de nouveaux équipements sportifs, singulièrement dans les quartier populaires.
Sans l’acceptation de nos propositions, il sera très difficile pour le groupe PCF-FG de voter le budget sport de la ville de Paris.

Nicolas Bonnet Oulaldj

Publié le

6 décembre 2017

Auteur-e-s