Rechercher sur le site

Petite ceinture ferroviaire : des ateliers participatifs oui, des intérêts particuliers non

Communiqué de presse
18 juillet 2016

La petite ceinture ferroviaire est en passe de franchir une nouvelle étape de son histoire en s’ouvrant aux parisiens. À partir du 20 juillet 2016, des ateliers participatifs auront lieu dans les 12ème , 14ème, 19ème et 20ème arrondissements, pour réfléchir ensemble à ces nouveaux usages ouverts au public.

La délibération adoptée au Conseil de Paris en mars 2016 ouvre la voie à de nouveaux usages : sport, culture, agriculture urbaine, restauration, vélorail, train découverte… on peut tout imaginer, à une triple condition : préserver la biodiversité, la tranquillité des riverains et le patrimoine ferroviaire.

De nombreuses questions légitimes méritent de trouver leurs réponses : Quels nouveaux aménagements va-t-on proposer ? Qui va les financer ? Quels moyens financiers et humains vont être mis en œuvre pour gérer, entretenir le site et sécuriser les bâtiments voisins ? Qui va payer les éventuelles incivilités ou dégradations ?
Les élus communistes ont porté une grande ambition politique pour la petite ceinture, dépassant les intérêts particuliers.

Le premier, c’est la garantie de la réversibilité des usages avec la possibilité à terme du retour d’une activité ferroviaire moderne et silencieuse. Le deuxième point est notre proposition de promouvoir dès maintenant des activités ferroviaires ludiques, familiales et sportives ponctuelles sur le site.

En lieu avec des associations, le mouvement syndical, le PCF fait nombre de propositions aux fins de concilier les attentes et de répondre aux enjeux.

Nous appelons à la mobilisation pour l’avenir de la petite ceinture ferroviaire qui doit permettre que les parisiens se réapproprient ce lieu exceptionnel tout en préservant sa vocation ferroviaire afin de ne pas insulter l’avenir !

Le groupe PCF/FDG au conseil de Paris

Ci-dessous, la lettre de Nicolas Bonnet Oulaldj, président du groupe PCF/FDG au Conseil de Paris et de Didier Le Reste, conseiller de Paris et du 10ème adressée aux habitants du 12ème.

PDF - 892.7 ko

Publié le

18 juillet 2016

Auteur-e-s