Rechercher sur le site

Question d’Actualité de Ian Brossat sur les actions de la Préfecture de Police concernant les mouvements d’extrême-droite

Intervention en séance du Conseil de Paris du 10 juin 2013

Monsieur le Préfet,

Dans la soirée du 5 juin dernier, un jeune homme de 18 ans a été assassiné en pleine rue, à Paris, près de la Gare Saint-Lazare.

L’assassinat de Clément Méric, étudiant en 1ère année à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris, militant syndicaliste et antifasciste, fait suite à d’autres violences faites aux personnes pour des raisons politiques, à Paris et dans d’autres grandes villes françaises.

Ces derniers mois notamment, une recrudescence alarmante d’agressions homophobes a particulièrement choqué les Parisiennes et les Parisiens.

A l’origine de ces violences en général, et de l’assassinat de Clément Méric en particulier, il y a des discours et des amalgames criminels, notamment relayés par des associations et des mouvements d’extrême droite ayant quasiment pignon sur rue.

Ainsi, le défenseur déclaré des assassins de Clément Méric, Serge Ayoub, anime avec d’autres, sous couvert de « dégustation de produits du terroir », les événements et les activités d’un local associatif parisien, 92 rue de Javel, dans le 15ème arrondissement.

En 2009, à la suite de troubles répétés à l’ordre public dues à des bandes fréquentant ce local, des élus avaient demandé sa fermeture. Un vœu déposé par le groupe socialiste, adopté à l’unanimité du conseil du 15e, s’en faisait l’écho au Conseil de Paris d’avril.

Par ailleurs, le mouvement d’extrême droite « troisième voie », animé par Serge Ayoub et dont le quartier général est justement ce local du 92 rue de Javel, a programmé une manifestation le 16 juin prochain à 16 heures, aux mots d’ordres nébuleux.

C’est pourquoi, Monsieur le Préfet, ma question sera double. Je voudrais d’une part m’assurer de la l’interdiction effective de cette manifestation du 16 juin, et d’autre part connaître les actions engagées par la Préfecture de Police en ce qui concerne ces mouvements et associations d’extrême droite, comme celle abrité par le local de la rue de Javel – dont la fermeture rapide semble inévitable.

Je vous remercie.

Publié le

10 juin 2013

Auteur-e-s