Rechercher sur le site

Question d’actualité sur les baisses de dotation de l’Etat

Intervention en séance du conseil de Paris des 17, 18 et 19 novembre 2014

Madame la Maire,

Samedi dernier, 100 000 personnes manifestaient dans toute la France à l’appel du collectif 3A pour protester contre les mesures de rigueur appliquées au budget de l’Etat. Le collectif à l’origine de cet appel s’est construit autour d’une large diversité de citoyens, syndicalistes, politiques et associatifs, tous réunis pour dénoncer les politiques d’austérité et proposer des projets concrets d’alternatives à la doxa libérale.

Vous me direz que ce mouvement est propre à ma famille politique. Mais alors que penser de la mobilisation de 13 000 communes de France qui, toutes couleurs politique confondues, ont adopté la motion de l’AMF. Lors du dernier conseil de Paris, nous en avons fait de même en adoptant cette motion qui s’inquiète de la baisse spectaculaire des dotations globale de fonctionnement et de son impact sur les capacités d’investissement des collectivités locales. Dans une semaine, se tiendra justement le congrès des Maires de France dans lequel vous interviendrez certainement. Quel sera alors la teneur de vos propos ?

A un mois du vote du budget 2015 de notre collectivité et en plein débat sur le projet de loi de finance, nous avons des certitudes : les montants de la baisse des dotations et de la hausse de nos contributions aux fonds de péréquation. Mais les interrogations sont encore nombreuses concernant les pistes de recette, en particulier sur les montants de la taxe de séjour et la portée incitative des taxes sur les résidences secondaire.

Madame la Maire, pouvez-vous nous tenir informer de l’état d’avancement des réflexions menées conjointement avec le gouvernement sur les pistes de nouvelles recettes ainsi que sur les négociations liées aux propriétés foncières de l’Etat et de ses opérateurs ?

Publié le

18 novembre 2014

Auteur-e-s