Rechercher sur le site

Raphaelle Primet réagit au vœu des Républicains qui condamne l’UNESCO sur Jérusalem

Madame Kosciusko-Moriset,

Le vœu de votre groupe ne nous surprends pas habitué que nous sommes de votre soutien inconditionnel au gouvernement d’extrême droite de Netanyahou. Le moins qu’on puisse dire c’est que vous ne cherchez pas l’apaisement.

Jérusalem a toujours été la ville des musulmans, des chrétiens, des juifs et des non-croyants qui y ont cohabité pendant des siècles. C’est d’ailleurs ce qu’affirme le texte dès le début en rappelant, je cite : « l’importance de la vieille ville de Jérusalem et de ses remparts, et en ajoutant que « la présente décision vise à sauvegarder le patrimoine culturel palestinien et le caractère distinctif de Jérusalem-Est et n’affectera en rien les résolutions et décisions pertinentes du Conseil de sécurité concernant le statut juridique de la Palestine et de Jérusalem ».

Les reproches adressés par l’Unesco sont nombreux, à commencer par le refus de laisser venir sur place ses experts . Le rapport dénonce la politique israélienne de destruction du patrimoine archéologique , les fouilles archéologiques illégales,les agressions des colons sur le site de la mosquée Al-Aqsa , les restrictions d’accès imposées aux fidèles musulmans sur l’esplanade des Mosquées, et bien d’autre faits que je n’ai pas le temps de lister ici . Il souligne tout les manquements d’Israël aux textes internationaux portant sur la protection des biens culturels des peuples sous occupation et le non respect du statut juridique de Jérusalem tel qu’il est défini dans la résolution 478 des Nations Unies.

Le texte qualifie Israël à plusieurs reprises de « puissance occupante ». C’est aussi cela que le gouvernement d’Israël n’a pas supporté et c’est pour cela qu’il accuse l’Unesco de « nier les liens historiques entre Israël et le peuple juif » et de vouloir « refaire l’histoire ». Le gouvernement israélien tente d’occulter les menaces que l’occupation de Jérusalem Est fait pourtant peser sur le statu quo des lieux saints et l’intégrité du patrimoine en faisant dire à ces décisions ce qu‘elles ne disent pas.

Et c’est exactement cette rhétorique que vous reprenez dans votre vœu ...et c’est exactement pour cela que nous ne le voteront pas.

Publié le

7 novembre 2016

Auteur-e-s