Rechercher sur le site

Réquisition des bâtiments vides à Paris !

Intervention de Didier Le Reste pour défendre le vœu des élus communistes-Front de Gauche en Conseil de Paris qui demande l’application de la loi de réquisition à Paris pour lutter contre le mal-logement et la saturation des dispositifs d’hébergement d’urgence.
Ce vœu a été adopté par le Conseil de Paris le lundi 15 février 2016.

"Paris est une Ville dense.
Une ville dont le moindre mètre carré est prisé.
Une ville contrainte en permanence dans ses ambitions, en matière de service public, je pense notamment aux crèches et au logement social, par manque d’espaces adaptés, mais également pour le développement d’entreprises, d’espaces verts etc.

C’est pourquoi il est incompréhensible, autant pour les élus que nous sommes, que pour les Parisiens, de constater que certains bâtiments restent des années durant inutilisés.

Le Conseil du 10ème Arrondissement a en ce sens adopté un vœu le 1er février 2016, concernant l’immeuble situé au 191 quai de Valmy.
Cet immeuble pourtant idéalement situé au bord du canal St Martin est vide depuis plus de 10 ans.

Cette situation n’est malheureusement pas inédite, et d’autres bâtiments à travers Paris demeurent trop longtemps désespérément vides.

Face à cela, nous sommes confrontés à une saturation des dispositifs d’hébergement d’urgence pour pouvoir répondre aux besoins en matière d’accueil, notamment, des réfugiés et des demandeurs d’asile.

Malgré le travail déjà réalisé par la municipalité dans le cadre du plan mobilisation de la communauté de Paris pour l’accueil des réfugiés, de nombreuses familles continuent de dormir à la rue et de nous devons amplifier les efforts pour dépasser cette crise sociale et humanitaire.

C’est pourquoi nous proposons que la Ville de Paris puisse réaliser un recensement des immeubles vides et ce afin de proposer à l’Etat l’application de la loi de réquisition à Paris pour faire face au mal-logement compte tenu de la saturation des dispositifs d’hébergement d’urgence."

Publié le

19 février 2016

Auteur-e-s