Rechercher sur le site

Rythmes scolaires : la Ville de Paris doit choisir la voie de l’apaisement

Communiqué de Ian Brossat, président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris

Vendredi 25 janvier 2013

La première réunion de concertation parisienne sur la réforme des rythmes scolaires s’est tenue hier soir au Gymnase Jaurès, devant plusieurs centaines de personnes. Elle a montré une unanimité de la communauté éducative contre cette modification bâclée des rythmes éducatifs.

Ce ne sont plus seulement les enseignants parisiens qui se mobilisent.

Ce sont aussi les animateurs de la Ville de Paris et les parents d’élèves qui font entendre leurs critiques contre un projet mené au pas de charge et qui ne porte aucune véritable ambition pour l’école de nos enfants.

J’appelle l’exécutif municipal à choisir la voie de l’apaisement.

Les élus PCF/PG présenteront dès la semaine prochaine des voeux dans les différents Conseils d’arrondissement demandant le report de la mise en oeuvre de la réforme à septembre 2014. Ce report permettrait à la Ville de Paris de mener un grand débat sur l’avenir de l’école dans la capitale et sur son projet éducatif.

Publié le

25 janvier 2013

Auteur-e-s