Rechercher sur le site

Soutien aux grévistes de l’avenue de Breteuil

Alors que 25 salariés de la société MTBAT étaient en grève pour dénoncer, suite à deux accidents du travail, leurs conditions de travail qualifiées « d’extrêmement vétustes » par l’Inspection du Travail, le maître d’œuvre et le donneur d’ordre, la société mutualiste COVEA et la société Capron, ont assigné en référé les grévistes pour occupation illicite de chantier. L’argument avancé par ces derniers étant que le contrat commercial entre le donneur d’ordre et le sous-traitant MTBAT avait été résilié.

Les salariés ne peuvent être victimes deux fois, premièrement de leur patron malveillant et deuxièmement qu’on leur conteste le droit de grève et occupation du chantier.Hier, le juge des référés a ordonné l’expulsion des grévistes !

L’ensemble des élu-e-s Communistes Front de gauche du Conseil de Paris présentera un vœu au prochain Conseil demandant à la ville d’intervenir auprès de COVEA afin d’aboutir à la régularisation des situations des salariés. Par ailleurs, nous soutiendrons, auprès des services de la Préfecture les demandes de régularisation de ces salariés.

Le groupe Communiste – Front de Gauche du Conseil de Paris

Publié le

22 septembre 2016

Auteur-e-s