Rechercher sur le site

Tour triangle : un moteur pour l’emploi en Ile de France

Après un plusieurs années, le tour triangle verra enfin le jour. Notre groupe ne s’est jamais opposé au principe des bâtiments de grande hauteur dans Paris, à condition que ceux-ci comportent des équipements publics au service de la population parisienne

Nos propositions ont d’ailleurs été retenues pour que le pied de la tour comporte : un atrium ouvert au public, un équipement de la petite enfance, un centre de santé et un équipement culturel.
Cet immeuble sera être attractif et permettra des transferts de bureaux du centre-ville vers la Porte de Versailles. Ces bureaux, ainsi libérés, pourront ainsi être transformé en logements, en particuliers sociaux, dans des quartiers qui en sont fort dépourvus.

La droite parisienne s’y oppose, est-ce parce qu’elle est effrayée de voir le retour de la classe ouvrière à Paris ? Ces ouvriers, ces employés qui devraient venir occuper les logements sociaux, crées dans des anciens bureaux, ainsi libérés puisque leurs propriétaires auront décidé de rejoindre la tour triangle.

Nous nous félicitons de l’adoption de notre vœu qui demande qu’Unibail et l’entreprise du BTP qui sera choisie, élaborent une charte avec la ville, une stratégie ambitieuse d’insertion pour les jeunes peu qualifiés et les demandeurs d’emplois de notre région et mobilise pleinement la clause sociale. Cette charte concernera tout ou partie les 5000 ouvriers qui seront employés sur le site lors de la phase chantier.

Faisons de cette tour un exemple en matière de conditions de travail et de création d’emplois pour notre région.

Nicolas Bonnet-Oulaldj
Président du groupe Communiste –Front de Gauche
Au Conseil de Paris

Publié le

30 juin 2015

Auteur-e-s