Rechercher sur le site

Un bailleur social augmente les loyers de 30 à 60% à Paris

Un bailleur social augmente les loyers de 30 à 60 % à Paris

Mais à quoi joue l’OGIF ?

Liée par une convention avec l’Etat depuis 1992, un protocole d’accord avec l’ANAH depuis 2005, l’OGIF est un bailleur social, positionné sur le marché du logement intermédiaire. Profitant du renouvellement des baux, il adresse actuellement des réévaluations de loyers, allant de 30 à 60 % du montant d’origine.

Les tribunaux d’instance parisiens ont débouté la société OGIF de ses tentatives d’augmentation de loyers dans le 12e, 13e et 20e arrondissement. Au mépris de la crise et d’un contexte accablant pour les habitants de notre ville, l’OGIF insiste pourtant – et cherche à rançonner d’autres locataires, 18-30 rue Boucry, dans le 18e arrondissement.

Paris vit aujourd’hui sa plus grave crise du logement depuis plus de soixante ans, et les Parisiens essuient les conséquences d’une crise économique et sociale globale depuis plusieurs années. Le comportement de la société OGIF est non seulement scandaleux mais irresponsable. Nous déposerons au prochain Conseil de Paris un vœu qui demande à la direction de l’OGIF de renoncer à ses demandes d’augmentation de loyers.

Publié le

4 juillet 2012

Auteur-e-s