Rechercher sur le site

Un budget qui confirme l’engagement de la ville et constate un certain retrait de l’État

Didier Le Reste a souligné le contexte dans lequel les élu-es parisien-nes ont voté le budget de la Préfecture de Police.
Il a rappelé les difficultés que rencontrent les pompiers et des policiers fortement sollicités en cette période de manifestations importantes. Il a interpellé le Préfet sur la mise en place d’une prime personnalisée (GIPA) pour ses agents. Enfin il a souligné la fragilité de la Préfecture de Police de Paris alors qu’une réforme gouvernementale vise à l’affaiblir.

Publié le

10 décembre 2018

Auteur-e-s