Rechercher sur le site

Un tag antisémite et pro-Dieudonné souille la fresque à la mémoire du groupe Manouchian

Communiqué de Ian Brossat, Président du groupe PCF/PG au Conseil de Paris

Jeudi 24 janvier 2014

Ian Brossat déposera ce jeudi, 17 heures, une gerbe devant la fresque

Des inscriptions antisémites, pro-Dieudonné, ont été découvertes, hier mercredi, sur la fresque érigée à la mémoire du groupe Manouchian, dans le 20ème arrondissement de Paris.

Cet acte de vandalisme qui intervient à quelques jours du soixante-dixième anniversaire de la fusillade des vingt-trois résistants communistes, dont vingt étrangers, tous morts pour les valeurs de la France, est d’une extrême gravité.

Honte à ceux qui profanent ainsi la mémoire de la France. Honte à ceux qui multiplient les discours de haine. Honte à ceux qui font de la division des Français leur fonds de commerce et leur raison électorale.

Nous ne nous laisserons jamais intimider.

À cette haine, nous voulons répondre par les valeurs de la République.

« Je suis sûr que le peuple français et tous les combattants de la Liberté sauront honorer notre mémoire dignement », écrivait dans la dernière lettre à sa femme Missak Manouchian, quelques heures avant d’être fusillé.

Je déposerai une gerbe ce jeudi, à 17 heures devant la fresque à la mémoire du groupe Manouchian, rue du Surmelin dans le 20ème arrondissement de Paris, pour leur rendre hommage et rappeler notre détermination à défendre les valeurs républicaines.

Publié le

23 janvier 2014

Auteur-e-s