Rechercher sur le site

VŒU RELATIF A LA DENOMINATION DE LA STATION DE METRO « CHARONNE »

Sur proposition de Catherine Vieu-Charier, des élus du Groupe Communiste, de Danielle Simonnet et Alexis Corbière

Durant la guerre d’Algérie, après une série d’attentats perpétrée par l’OAS, organisation factieuse qui tenta, entre autres, d’assassiner le Général de Gaulle, une manifestation est organisée à Paris, le 8 février 1962. Malgré l’interdiction préfectorale, le rassemblement a bien lieu, pour la paix en Algérie et contre l’OAS. Alors que le cortège se disperse, la police charge les manifestants à l’entrée de la station de métro « Charonne ».

Sur proposition de Catherine Vieu-Charier, des élus du Groupe Communiste, de Danielle Simonnet et Alexis Corbière, le Conseil de Paris demande au Maire de Paris de solliciter le Président de la RATP pour que soit adjoint à la dénomination actuelle de la station de métro « Charonne », le sous-titre « Place du 8 février 1962 ».

Le vœu est adopté

Publié le

11 mars 2009