Rechercher sur le site

VŒU RELATIF A LA PARTICIPATION D’UNE ASSOCIATION DE SOUTIEN A L’OAS AU RAVIVAGE DE LA FLAMME DU SOLDAT INCONNU

VŒU PRESENTE PAR IAN BROSSAT, LES ELUS DU GROUPE COMMUNISTE ET ELUS DU PARTI DE GAUCHE

Le 11 mars dernier, les élus du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche ont adressé un courrier au Préfet de Police de Paris pour lui demander d’interdire le rassemblement organisé le 26 mars afin de raviver la flamme du Soldat inconnu, aux Champs-Élysées à l’initiative de l’association "Souvenir du 26 mars 1962" qui regroupe des anciens de l’OAS.

La présence de ces nostalgiques de l’OAS devant un lieu aussi symbolique que la tombe du soldat inconnu, ce jeudi 26 mars, constitue une insulte insupportable à notre mémoire nationale.

Sur proposition de Ian Brossat et des élus du Groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, le Conseil de Paris demande au Maire de Paris de s’adresser au Président du Comité « La Flamme sous l’Arc de Triomphe » pour qu’il clarifie sa position sur la participation des nostalgiques de l’OAS au ravivage de la flamme du Soldat inconnu ; et d’intervenir auprès du Préfet de Police pour que des mesures soient prises afin que ces événements ne se reproduisent pas l’an prochain.

Le vœu est amendé et adopté

Publié le

12 avril 2009