Rechercher sur le site

VŒU RELATIF A LA SITUATION DES CENTRE SOCIAUX PARISIENS.

VŒU DEPOSE PAR DANIELLE SIMONNET, IAN BROSSAT, LES ELUS DU GROUPE COMMUNISTE ET ELUS DU PARTI DE GAUCHE

Les 28 centres sociaux associatifs de Paris assurent l’animation et la coordination des actions associatives à vocation sociale : ateliers socio-linguistiques, actions d’accompagnement à la scolarité, accès aux droits, aide à la parentalité, accompagnement social, etc. Le plus ancien centre social de Paris a été créé il y a 90 ans. Des milliers de Parisiens tirent le plus grand bénéfice de ces actions.

Ces centres sont dans une situation financière alarmante. (…) Si les financements du
département de Paris aux centres sociaux ont progressé ces dernières années, le désengagement financier de l’Etat (…) remet en cause la pérennité de leurs actions. Ainsi, la participation de l’Etat aux centres sociaux parisiens est passée de 21,4% en 2003 à 9,8% en 2007.

Sur proposition de Danielle Simonnet, Ian Brossat, des élus du groupe Communiste et élus du Parti de Gauche, le Conseil de Paris demande au Maire de Paris d’alerter le Préfet de Paris sur l’ampleur des conséquences des baisses de financements de l’Etat à destination des centres sociaux et de lui demander une revalorisation conséquente et urgente des aides financières de l’Etat aux actions de cohésion sociale, prioritaires compte tenu du contexte de crise.

Le vœu est adopté

Publié le

12 avril 2009