Rechercher sur le site

VŒU RELATIF A LA VENTE A LA DECOUPE DE L’IMMEUBLE SITUE AU 36 RUE DU FER A MOULIN, PARIS 5E

Voeu sur proposition de Ian Brossat, des élus du groupe Communiste, de Danielle Simonnet et d’Alexis Corbière

L’immeuble situé au 36 rue du Fer à Moulin dans le 5e arrondissement de Paris a été acquis par un marchand de biens au mois de mars 2005. Cette opération immobilière a été menée dans un but de pure spéculation à court terme, de type « revente à la découpe ». Les locataires des 22 logements ont ainsi été rapidement mis en demeure de répondre à l’offre de vente du propriétaire sous trois mois. (…)

Le groupe Communiste a déposé un premier vœu adopté en juillet 2006 pour qu’un accord intervienne entre ce marchand de biens et la Ville de Paris et pour procéder au rachat de gré à gré de cet immeuble, dont la gestion serait confiée à un bailleur public ou à une SEM. Il a rappelé l’urgence d’une action en ce sens par un second vœu déposé et voté en mars 2007.

En l’absence de toute action gouvernementale protégeant les locataires de ventes à la découpe, la municipalité de gauche a fait preuve de volontarisme et s’est portée acquéreur de trois appartements. Un quatrième est actuellement proposé à la vente.

Sur proposition de Ian Brossat, des élus du groupe Communiste, de Danielle Simonnet et d’Alexis Corbière, le Conseil de Paris demande au Maire de Paris de prendre toutes mesures permettant la mise au point d’un accord financier avec le propriétaire du 36 rue du Fer à Moulin et la préemption des logements de cet immeuble, au nom de la défense des locataires et de la pérennité du Studio d’art photographique Rouchon.

Le vœu est amendé et adopté

Publié le

11 mars 2009