Rechercher sur le site

Amendement au budget 2016 pour la création de postes d’éboueurs

Conseil de Paris
Séance des 14, 15, 16 et 17 décembre 2015

Vœu déposé par Raphaelle Primet, Nicolas Bonnet-Oulaldj et les élu-e-s du groupe Communiste - Front de Gauche

Considérant que la propreté est l’un des services publics les plus reconnus par les parisiennes et les parisiens ;

Considérant que c’est également l’un des secteurs d’intervention de la Ville qui fait l’objet du plus grand nombre de réclamations de la population en raison de ses supposées faiblesses ;

Considérant les enjeux de salubrité publique auxquels répondent les services de la direction de la propreté ;

Considérant l’attachement de la Ville de Paris à garantir l’amélioration de l’environnement et de la qualité de vie ;

Considérant les engagements portés par l’exécutif en matière de propreté autour de l’élaboration d’un Plan de développement de la propreté, de l’adoption d’une stratégie « zéro déchet » et d’inscriptions significatives, tant en fonctionnement qu’en investissement, au projet de budget primitif 2016 ;

Considérant que le budget primitif emplois 2016 prévoit à ce titre de créer 80 postes afin de renforcer les équipes de la DPE ;

Considérant cependant que cet effort ne répondra que partiellement aux besoins ;

Sur proposition de Raphaelle Primet, Nicolas Bonnet-Oulaldj et du groupe Communiste-Front de Gauche, le budget primitif emplois 2016 de la Ville de Paris est amendé comme suit :

•20 postes supplémentaires, prioritairement éboueurs et conducteurs automobile, sont créés au sein de la DPE au titre du renforcement des équipes ;
•la dépense correspondante sera gagée sur le montant supplémentaire des droits de mutations à titre onéreux perçu en 2016 grâce au rehaussement du taux départemental.

Cet amendement a été adopté
Retrouver le communiqué de presse sur l’adoption du budget 2016

Publié le

14 décembre 2015

Auteur-e-s