Rechercher sur le site

Voeu Relatif à la mise en oeuvre des préconisations du rapport de la MIE « fabriquer à Paris »

Conseil de Paris
Séance des 28, 29 et 30 septembre 2015

Présenté par Nicolas Bonnet-Oulaldj, Jean Noel Aqua et les élu-es du groupe Communiste - Front de Gauche

Considérant les préconisations du rapport « Fabriquer à Paris pour relever les défis sociaux et environnementaux » adopté par la Mission d’Information et d’Evaluation ;
Considérant les engagements de la majorité municipale à Paris en termes de développement d’emploi sur son territoire ;
Considérant la nécessité politique d’enrayer le déclin des filières industrielles à Paris ;
Considérant la nécessité de promouvoir et de valoriser les activités de fabrication à Paris ;
Considérant la nécessité de promouvoir, dans la politique de développement économique de la Ville de Paris, de nouvelles pratiques sociales et environnementales ;
Considérant le besoin, formulé par les acteurs économiques lors des auditions de la MIE, d’identification des produits fabriqués à Paris ;
Considérant que la mise en oeuvre de certaines préconisations du rapport dépend pleinement de la volonté politique de relocaliser des activités de fabrication dans Paris ;
Considérant toutefois que ces préconisations s’inscrivent dans le temps long et ne pourront produire d’effet qu’au terme d’expertises approfondies ;
Considérant qu’il est primordial d’engager au plus vite la mise en oeuvre des principales préconisations visant à encourager les activités à forte valeur ajouté sociale et environnementale afin de répondre efficacement aux enjeux sociaux et
environnementaux ;
Considérant que la rareté de terrains et locaux ainsi que leur coût est un obstacle à l’installation et au développement d’activité de fabrication à Paris ;
Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Jean Noel Aqua et les élu-es du groupe Communiste - Front de Gauche, leconseil de Paris émet le voeu, qu’à l’issue de la MIE, la Ville de Paris :
- engage, d’ici la fin de l’année 2016, la création d’un label « fabriqué à Paris » en déposant une marque dans les plus brefs délais, en engageant un partenariat avec un organisme de certification, et en accompagnant cette démarche par une campagne de communication et de valorisation des métiers industriels et artisanaux ;
- s’engage à faire évoluer, à enveloppe constante, son action financière afin d’y intégrer le principe de bonification des concours financiers en fonction des finalités sociales et environnementales poursuivis par les acteurs économiques soutenus ;
- mette en oeuvre une stratégie renforcée en matière d’action foncière et immobilière pour préserver et reconquérir des espaces de fabrication, de production et de réparation dans Paris ;
- favorise les synergies entre les acteurs concernés par la logistique urbaine et mette s’appuie prioritairement sur les acteurs publics (SOGARIS, La Poste, SNCF, RATP, etc.) afin de développer des plateformes multimodales en ville ;
- crée un comité de suivi des préconisations de la MIE « fabriquer à Paris », et veille à ce que l’ensemble de cette
démarche puisse être débattue au conseil de Paris de juin/juillet 2016.

Publié le

26 septembre 2015

Auteur-e-s