Rechercher sur le site

Voeu Relatif au cours municipal pour adulte de préparation au BTS électrotechnique

Vœu déposé par Nicolas Bonnet-Oulaldj, Emmanuelle Becker, Raphaëlle Primet et les élu-e-s du groupe Communiste-Front de Gauche

Considérant l’engagement volontaire de la ville de Paris sur les questions de formation professionnelle et d’emploi ;

Considérant le succès unanime, et l’intérêt général avéré, des cours municipaux pour adultes à Paris, accessibles à toutes les personnes âgées de plus de 18 ans, parisiennes ou non, et proposant des formations dans des domaines variés, notamment dans des filières professionnelles ;

Considérant la réforme des cours municipaux pour adultes, adoptée en conseil de Paris en juin 2015, visant notamment à augmenter l’accès des personnes en situation de demande d’emploi à ces cours, et un élargissement des tarifs sociaux ;
Considérant que, dans le cadre de cette réforme, a été décidée la fermeture d’une classe de préparation au Brevet de Technicien Supérieur « électrotechnique » au lycée Diderot, dans le 19e arrondissement ;

Considérant que cette formation est reconnue, et qu’elle répond chaque année à une demande importante, pour partie mise sur liste d’attente ;

Considérant que le rétablissement de cette classe a été demandée par les parents d’élèves membres du conseil d’administration du lycée Diderot, et soutenue par l’ensemble des membres du conseil (enseignants, direction) ;

Considérant que l’engagement de la ville de Paris en faveur de l’emploi et de l’innovation doit être lié à une persistance des efforts notre ville en faveur de la formation professionnelle et du retour à l’emploi ;

Considérant que le BTS électrotechnique donne notamment de fortes possibilités d’obtention d’emploi qualifié dans le domaine de l’énergie, secteur d’emploi en lien direct avec la transition écologique, et qui est en très grande partie non délocalisable ;
Considérant que la réintégration de cette classe ne doit pas remettre en cause le projet de réforme des cours municipaux pour adultes comme son équilibre financier général, et que les moyens alloués à cette classe doivent correspondre à des moyens supplémentaires pour les cours municipaux pour adultes ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj, d’Emmanuelle Becker, de Raphaëlle Primet et des élu-e-s du groupe Communiste – Front de Gauche, le conseil de Paris émet le vœu :
-  Que soit réintégrée aux cours municipaux pour adultes la classe de préparation au BTS électrotechnique du Lycée Diderot ;
-  Que soit prévue au Budget supplémentaire 2016 de la ville de Paris une enveloppe supplémentaire pour les cours municipaux pour adultes, dont la somme correspondrait au coût du rétablissement de cette classe.

Publié le

15 février 2016

Auteur-e-s