Rechercher sur le site

Voeu concernant le nom du Palais Omnisport Paris Bercy

Conseil de Paris
Séance du lundi 28 septembre au jeudi 01 octobre 2015

Voeu déposé par Nicolas Bonnet Oulaldj et les élu-e-s du groupe Communiste-Front de Gauche

Considérant que les équipements sportifs et culturels publics font partie du patrimoine commun des parisiennes et des parisiens, et qu’ils ont pour objectif la promotion du sport et de la culture pour toutes et tous et contribuent à l’émancipation de chacun ;
Considérant que le POPB, dans le 12 arrondissement, a été rénové et sera inauguré dans quelques jours pour sa réouverture au public ;
Considérant la proposition de partenariat de changement de nom (« naming ») , avec le groupe Hôtelier Accor,pratique visant à vendre le nom de l’équipement à une marque sur un contrat de long durée dans un but commercial et publicitaire,
Considérant que le « naming » prive la ville de toute possibilité d’accorder le nom d’une grande personnalité en mémoire aux valeurs auxquelles l’équipement est rattaché ;
Considérant l’absence de concertation, l’absence de transparence et de charte éthique sur ledit contrat avec l’ensemble des groupes politiques du Conseil de Paris ;
Considérant les déclarations de la Maire de Paris, que le choix de nouveau nom pour le POPB doit répondre à des critères éthiques, porteurs de valeurs progressistes ;
Considérant que le groupe Accor est reconnu pour sa pratique de la sous-traitance, entraînant les dégradations des conditions de travail des employés qui assurent le service de ses entreprises, et les nombreux conflits sociaux au sein de ce groupe ces dernières années à Paris ;
Considérant le mauvais symbole que représente ce changement de nom, incarnant des valeurs contraires au combat de la majorité municipale de gauche contre la marchandisation du sport et de la culture ;
Considérant l’importance accordée par la Mairie de Paris au patrimoine et au travail de mémoire pour les futures générations de parisiens ;
Considérant que la dénomination, dans l’espace public, des personnalités ayant marquées l’histoire de notre ville et de notre pays favorise grandement le travail de mémoire, la transmission culturelle et les valeurs républicaines ;
Considérant que ce travail doit passer outre toutes considérations financières ;
Considérant que ni la commission de dénomination des voies, places et espaces et équipements publics de la ville de Paris, ni le comité d’Histoire de la ville de Paris n’ont été saisi de ce projet ;
Considérant que le POPB est l’un des plus importants équipements sportifs et culturels de notre pays, et a pour vocation à accueillir des évènements sportifs et culturels au rayonnement international, et au regard de sa place dans le dossier de candidature de Paris aux Jeux Olympiques et paralympiques 2024 ;
Considérant le voeu déposé par le Groupe communiste - Front de gauche lors du conseil de Paris de novembre 2014, visant à donner le nom du champion olympique Alain Mimoun au nouveau POPB, adopté par la majorité du Conseil ;
Considérant la volonté de la Mairie de Paris d’associer davantage les parisiennes et les parisiens dans les décisions de la ville et dans les projets sur son espace public ;
Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj et des élu-e-s du groupe Communiste - Front de gauche, le Conseil
de Paris émet le voeu :
Groupe Communiste-Front de Gauche
- Que la Ville de Paris se prononce contre le projet d’accord de Naming entre le POPB et le groupe Hôtelier Accor ;
- Que soit remise à l’ordre du jour du Conseil de Paris la décision d’un changement nom du POPB et que le conseil de Paris étudie la possibilité :
- Que la commission de dénomination des voies, places et espaces et équipements publics de la ville de Paris, et le comité d’Histoire de la ville de Paris soient saisis pour avis sur ce projet au conseil de Paris ;
- Que le conseil de Paris étudie la possibilité de donner le nom du POBP à une personnalité ayant marqué l’histoire de notre ville, de notre pays, du sport et de la culture à la hauteur de la proposition faite par le groupe communiste - front de gauche d’Alain Mimoun,
adoptée à la majorité au conseil de Paris de novembre 2014 ;
- Que la mairie de Paris organise une concertation publique, et ouvre une plateforme
internet participative, ouverte aux parisiennes et aux parisiens, afin de décider du nom du POPB parmi des noms de grandes figures du mouvement sportif Français.

Publié le

26 septembre 2015

Auteur-e-s