Rechercher sur le site

Voeu de soutien aux salariés du magasin Monoprix Roquette

Voeu présenté par Danielle Simonnet et le Groupe Communiste et élus du Parti de gauche

Depuis le mercredi 27 juin, des salarié-e-s du magasin Monoprix Roquette ont déclenché une grève et occupent jour et nuit le magasin depuis le samedi 30 juin. Ils revendiquent le respect de l’accord passé à l’issue de leur grève du mois de décembre 2011, le respect des personnes, le remplacement immédiat des salarié-e-s absent-e-s, l’arrêt des changements de rayon imposés, le respect de la loi et des représentant-e-s du personnel et la réparation immédiate du monte-charge.

Bien que ces revendications simples auraient pu trouver une réponse rapide, la direction semble vouloir tendre la situation et s’obstine à ne pas faire aboutir les négociations.

Considérant l’attachement de la Ville au respect du dialogue social et au respect de la dignité et du droit du travail des salarié-e-s parisien-ne-s,

Sur proposition de Danielle Simonnet, du groupe Communiste et élu-e-s du Parti de Gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que le Maire de Paris s’adresse à la direction du magasin Monoprix-Roquette afin que les négociations entre les représentant-e-s du personnel et la direction puissent enfin aboutir, dans le respect des salarié-e-s, du code du travail et des accords antérieurs.

Publié le

18 juillet 2012

Auteur-e-s