Rechercher sur le site

Voeu en faveur de l’organisation d’un évènement « Paris pour la paix »

Conseil de Paris
Séance des 28, 29 et 30 septembre 2015

Sur proposition de Danielle Simonnet (NI),
de Nicolas Bonnet Oulaldj, Raphaelle Primet et les élu-e-s du groupe communiste Front de Gauche, de Anne Souyris, David Belliard et les élu-e-s du groupe GEP

Considérant la place particulière de la France dans le processus de paix au Proche Orient,
Considérant plus encore la place particulière de la Ville de Paris dans les liens d’amitié et de fidélité avec les Israéliens et les Palestiniens,
Considérant les liens extrêmement forts que la Ville de Paris entretient avec des villes israéliennes et palestiniennes dans le cadre des accords de coopération avec Tel Aviv, Haifa, Jéricho, Bethleem et Ramallah,
Considérant l’adoption du voeu lors du Conseil de Paris des 17, 18 et 19 novembre, sur proposition de Danielle Simonnet, en faveur de la reconnaissance par la France de l’Etat de Palestine, pour des négociations entre ces deux états afin qu’ils vivent, l’un et l’autre, en paix et en sécurité avec des frontières mutuellement et internationalement reconnues,
Considérant l’accueil à l’Hôtel de Ville, le lundi 21 septembre du Président de la Palestine Mahmoud Abbas,
Considérant qu’à cette occasion la maire de Paris lui a remis la médaille Grand Vermeil, la plus haute distinction de la Ville, « en hommage à son action pour la paix et aux liens forts d’amitié qui unissent Paris et
la Palestine »,
Considérant que la ville de Paris souhaite contribuer à mobiliser les parisiennes et les parisiens en faveur de la paix et contribuer à lutter contre toutes les formes de racisme et d’antisémitisme et s’honorerait d’organiser une manifestation “Paris pour la paix”,
Considérant que cette initiative serait un rendez-vous de paix et de dialogue entre Israéliens et Palestiniens qui oeuvrent pour deux États viables avec Jérusalem pour capitale,
Considérant que cette manifestation pourrait être co-élaborée en partenariat avec les associations et collectifs engagés pour la paix, contribuer à l’échange interculturel israélo-palestinien, permettre des débats citoyens et contribuer notamment à la valorisation des partenariats dans lesquels la Ville est impliquée,
Sur proposition de Danielle Simonnet (NI), de Nicolas Bonnet Oulaldj et Raphaelle Primet et les élu-e-s du groupe communiste Front de Gauche, d’Anne Souyris et David Belliard et les élu-e-s du groupe GEP, le Conseil de Paris s’engage à organiser une manifestation culturelle et citoyenne “Paris pour la paix”, collaborée avec les associations engagées en faveur de la paix.

Publié le

26 septembre 2015

Auteur-e-s