Rechercher sur le site

Vœu en hommage à l’artiste Coccinelle

Sur proposition de Raphaelle Primet, Ian Brossat, Hélène Bidard, Nicolas Bonnet-Oulaldj et les élu-es du groupe communiste-Front de Gauche

Considérant la carrière de Coccinelle (Jacqueline, Charlotte Dufresnoy née Jacques, Charles Dufresnoy le 23 août 1931 à Paris, dans le 3ème arrondissement, et décédée le 9 octobre 2006 à Marseille ;

Considérant le grand succès rencontré par ses très nombreux spectacles tels que Chercher la femme écrit et mis en scène à L’Olympia en 1963 par Bruno Coquatrix ;

Considérant le lien qu’elle entretenait avec Paris, ville dans laquelle elle est née et où elle a réalisé l’essentiel de sa carrière, notamment au cabaret Madame Arthur, dans le 18ème arrondissement, dont elle était une des figures les plus marquantes ;

Considérant que Coccinelle, artiste transgenre, fut la première célébrité française à avoir changé d’état civil ;

Considérant que l’apposition d’une plaque lui rendant hommage permettrait à la fois de célébrer son talent et de rappeler le combat de la Ville de Paris contre toutes les formes de discriminations touchant les personnes LGBT ;

Sur proposition de Raphaelle Primet, Ian Brossat, Hélène Bidard, Nicolas Bonnet-Oulaldj et des élu-es du groupe communiste-Front de Gauche, Le Conseil de Paris émet le vœu qu’une plaque puisse être apposée à Paris en hommage à Coccinelle.