Rechercher sur le site

Voeu relatif à l’apposition d’une plaque commémorative rendant hommage à Elsa Triolet et Louis Aragon au 5 rue Campagne-Première

Vœu présenté par Aline Arrouze, le groupe Communiste et élu-e-s du Parti de Gauche en séance du Conseil de Paris du 15 octobre 2013

En novembre 1928, Elsa Triolet rencontre Louis Aragon à La Coupole. Les deux écrivains ne se quitteront plus. Leurs premières années sont intimement liées au quatorzième arrondissement et à la rue Campagne-Première. Après quelques semaines à l’hôtel Istria, puis rue du Château, Louis décide en effet de réaménager son atelier du 5, rue Campagne-Première pour s’y installer avec Elsa. Le couple y vivra du printemps 1929 à 1935.

Tous les deux écrivains, engagés, Louis Aragon et Elsa Triolet participent à l’extraordinairement foisonnement du Montparnasse de l’entre-deux-guerres. Leur couple est emblématique de ces artistes, intellectuels, militants, noctambules, exilés du monde entier qui s’y retrouvent alors. La rue Campagne-Première abritera de nombreux artistes, parmi lesquels Yves Klein, Foujita, Man Ray, Picabia, Marcel Duchamp.

Sur proposition d’Aline Arrouze, du Groupe Communiste et élus du Parti de gauche, le Conseil de Paris décide l’apposition d’une plaque commémorative rendant hommage à Elsa Triolet et Louis Aragon au 5, rue Campagne Première.

Publié le

15 octobre 2013

Auteur-e-s