Rechercher sur le site

Voeu relatif à l’implantation d’une piscine dans le futur quartier Bercy-Charenton

Voeu déposé par Nicolas Bonnet Oulaldj, Sergio Tinti et les élu(e)s du groupe Communiste-Front de Gauche

Groupe Communiste-Front de Gauche
Conseil de Paris
Séance des 29, 30 juin et 1er juillet 2015

Considérant que « le savoir nager » est inscrit comme l’un des savoirs obligatoire pour les citoyens et qu’il en est de la responsabilité de l’état et par voie de conséquence du conseil départemental et de la municipalité ;
Considérant le plan « Nager à Paris » établi sur la période 2015-2020 ;
Considérant que les efforts notables de la Ville de Paris depuis 2001 en construction de piscines n’ont pu rattraper le déficit hérité des gestions précédentes, et que Paris est la moins bien dotée en m² par habitant sur le territoire Francilien (12m² de piscines pour 1000 habitants sur la région, pour 10m² pour Paris) ;
Considérant que les établissements aquatiques sont parmi les établissements publics les plus fréquentés avec 7 000 000 d’entrées enregistrées à Paris en 2014 ;
Considérant que l’ensemble des départements de l’Ile de France, excepté Paris, possèdent au moins une fosse à plongée dans une leurs piscines ;
Considérant la nécessité de répondre aux besoins d’apprentissages de la natation en milieu scolaire, aux loisirs des parisiens, et d’augmenter la surface moyenne de nage par habitant ;
Considérant l’absence d’un projet de construction de piscine de dimension olympique, soit un bassin de 50m de longueur ;
Considérant le voeu adopté en Conseil du 12ème arrondissement le 3 novembre 2014 rappelant la volonté de la Mairie de Paris et de la Municipalité du 12ème arrondissement d’aménager le secteur Bercy-Charenton, qui constitue l’une des dernières grandes emprises foncières de la capitale, sur une surface de 63 ha comprise entre la Seine, l’axe ferroviaire des gares de Lyon et de Bercy et le boulevard périphérique ;
Considérant le potentiel d’aménagement considérable de ce secteur, stratégiquement situé en bord de Seine, à l’entrée de Paris et en vis-à-vis de Paris Rive Gauche ;
Groupe Communiste-Front de Gauche
Considérant que l’extension envisagée du périmètre de la Zone d’aménagement concertée Bercy Charenton au secteur Léo Lagrange s’inscrit dans la poursuite de ces objectifs ;
Considérant que les équipements sportifs du secteur Léo Lagrange seront réaménagés pour profiter aux habitants, aux clubs et aux scolaires et améliorer l’offre sportive du 12e arrondissement ;
Considérant que ce périmètre élargi débouche sur la programmation d’un collège, d’une école polyvalente et d’une bibliothèque, équipements de proximité très attendus pour répondre aux besoins des habitants et accompagner les futures livraisons de logements sur la ZAC et que le positionnement d’une piscine sur le périmètre est envisagé ;
Considérant le dispositif « Plan Piscine Régional », accordant aux collectivités Franciliennes des subventions pour les constructions de piscines, dans le but de rééquilibrer les territoires en termes de m² de piscine par habitant ;
Sur proposition de Nicolas Bonnet Oulaldj, de Sergio Tinti et des élu(e)s du groupe Communiste-Front de Gauche, le Conseil de Paris émet le voeu que :
- Le plan « Nager à Paris » intègre la proposition d’implantation d’une piscine publique dans le périmètre du projet de la ZAC, à des tarifs accessibles pour les Parisiens.
- soit concrètement et rapidement étudiée et évaluée cette proposition afin de répondre aux besoins du futur quartier et plus largement du 12e arrondissement en la matière.