Rechercher sur le site

Voeu relatif à l’implication des agents de la ville dans la mise en œuvre des objectifs du contrat de ville

Sur proposition de Didier Le Reste, Fanny Gaillanne et Danièle Premel

Dans la partie traitant de la gouvernance, le contrat de ville prévoit l’implication forte de plusieurs services de la Ville de Paris.

Considérant que les équipes de développement local et leur chef de projet, sont citées comme déterminantes dans le cadre du pilotage de la conduite technique des projets de territoire pour construire les collaborations et les partenariats nécessaires.

Considérant que nombre de chargés de développement local ont des contrats à durée déterminée ;

Considérant que Le « pôle ressources politique de la Ville », qui a été largement sollicité lors des ateliers participatifs qui se sont déroulés du 6 au 13 décembre 2014, est cité dans le contrat de ville comme une ressource importante de la DDCT mise à disposition des Conseil Citoyens afin de permettre une meilleure formation des acteurs ;

Considérant que le Pôle ressources politique de la Ville est à ce jour constitué d’un seul poste de titulaire et de postes en contrat précaire ;

Considérant que la Ville de Paris a fait le choix de retenir une vision large des quartiers populaires incluant à la fois les quartiers règlementaire et les quartiers de veille active, et qu’à ce titre le périmètre de travail des EDL n’a pas été réduit, voire a été étendu du fait de l’entrée de nouveaux quartiers en politique de la ville ;

Considérant que la réforme impulsée par la loi Lamy, tant par la modification de la géographie prioritaire qui suscite encore aujourd’hui inquiétudes et questionnement de la part des associations, que par l’introduction d’une dimension participative et citoyenne, induit une charge de travail supplémentaire importante pour les équipes de développement local ;

Considérant que la fusion de la DPVI au sein de la DDCT ne doit pas entraver la capacité des agents en charge de la politique de la ville de continuer à exercer pleinement leurs missions ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, Didier Le Reste, Fanny Gaillanne et des élu-es communistes-Front de Gauche, le conseil de Paris émet le vœu que la Ville de Paris :
• Rappelle le rôle essentiel des équipes de développement local quant à la capacité de la Ville à agir pour les quartiers populaires au plus près des besoins du territoire ;
• Rappelle son attachement aux procédures de dé-précarisation des postes et de titularisation des agents au sein des directions de la Ville de Paris.

Publié le

16 mars 2015

Auteur-e-s