Rechercher sur le site

Vœu relatif à la Halte-garderie Giono gérée par l’entreprise People and Baby

Considérant qu’à la suite d’une journée de grève pour de meilleures conditions de travail en mars dernier, six employées de la halte-garderie Giono, dans le 13ème arrondissement, ont été mises à pied, trois d’entres elles ont ensuite été licenciées, l’une d’elles mutée ;

Considérant que plusieurs parents de la structure ont apporté leur soutien aux salariées en lutte contre la direction de l’entreprise People and baby responsable de la gestion de cette crèche ;

Considérant que la qualité d’accueil de la petite enfance est indissociable des conditions de travail des personnels qui participent au bien-être des tout-petits ;

Considérant l’attention particulière accordée par la municipalité parisienne aux respects des libertés syndicales et du code du travail.

Considérant la nécessité de défendre le service public de la petite enfance contre la dégradation des conditions d’accueil des tout petits ;

Sur proposition d’Emmanuelle Becker, le Conseil de Paris demande au Maire de cesser, à l’avenir, le recours à People and Baby pour gérer les structures parisiennes d’accueil de la Petite enfance.

Le vœu est retiré au profit d’un vœu de l’exécutif.

Publié le

13 mai 2010