Rechercher sur le site

Voeu relatif à la lutte contre les réseaux de prostitution

Vœu présenté par Fanny Gaillanne et les élu-es du groupe communiste-Front de Gauche

Chaque événement international sportif est l’occasion de voir se développer un circuit parallèle de tourisme sexuel et donc une explosion du marché de l’exploitation sexuelle qui alimente les réseaux de prostitution.

Dans ce cadre, la tenue en France du 10 juin au 10 juillet 2016, du Championnat d’Europe de football masculin 2016, tournoi sportif organisé par l’UEFA, appelé Euro2016, doit être l’occasion de mettre fin à cet état de fait. L’amour du foot ne doit pas occulter le traitement inhumain de femmes, de fillettes et de jeunes hommes qui se cachera derrière cet évènement sportif.

Considérant les situations connues lors du précédent Euro, des Jo de Londres, de la récente coupe du Monde de football

Considérant les alertes des associations féministes et associations pour l’abolition de la prostitution, tant au sein des pays hôtes que des pays d’où provenaient le plus de supporters,

Considérant la pétition internationale « Acheter du sexe n’est pas un sport ; non à l’organisation de la prostitution durant la Coupe du monde de football » lancée depuis 2006 à l’initiative de la « Coalition contre la traite des femmes » (CATW) renouvelé à chaque évènement sportif international

Considérant que les pays qui participent à ces rendez-vous internationaux, dont la France, ont ratifié les conventions et/ou les protocoles internationaux contre la traite des êtres humains.

Considérant les propos de Rosen Hicher, ex-prostituée accueillie à Paris à l’issue de sa marche, qui témoignait de la violence psychique et l’enfermement qu’il y a derrière la prostitution,

Considérant que le respect de la personne humaine est au centre des valeurs et principes éthiques véhiculés par le sport et que la traite des femmes, est une négation de ce respect.

Considérant que la prostitution est une violence faite aux femmes qui entache le genre humain dans son ensemble,

Sur proposition du groupe communiste, le Conseil de Paris émet le vœu :

- que la Maire de Paris demande à Monsieur le Préfet la réunion du Conseil Parisien de Sécurité pour prévenir l’action des réseaux mafieux en vue de l’Euro 2016.
- Que la Mairie de Paris développe une campagne pour sensibiliser sur l’égalité femmes/hommes dans le sport et dans la société et prévenir le recours à la prostitution.
- Que la Mairie de Paris rassemble une conférence des acteurs sociaux agissant auprès des prostitués pour définir les moyens d’intervenir auprès des victimes.

Publié le

18 novembre 2014

Auteur-e-s