Rechercher sur le site

Voeu relatif à la maternité des Lilas

Présenté par Nicolas Bonnet-Oulaldj, Hervé Bégué et les élu-es du groupe communiste - Front de Gauche en séance des 20, 21, 22 octobre 2014

Considérant que le droit à disposer de son corps est une liberté fondamentale moderne, et que les centres IVG doivent être défendus partout pour rendre ce droit effectif, en particulier en Ile-de-France où le taux de recours à l’IVG est plus important que dans le reste de la France (24 pour mille contre 14.6 en France métropolitaine) ;

Considérant que l’IVG doit être considérée comme une activité médicale à part entière et à ce titre que doivent être assurées les possibilités de recours à toute ses méthodes, selon le Projet régional pour favoriser la réduction des inégalités d’accès à l’avortement de l’ARS ;

Considérant que la Maternité des Lilas, crée en 1964, défend une « certaine idée de la naissance et de la parentalité » et ne pratique aucun dépassement d’honoraire ;

Considérant que 30% des usagers de cet hôpital sont des Parisien-ne-s ;

Considérant que la décision de l’ARS d’abandonner son projet de délocalisation de la Maternité à Montreuil (qui prévoyait l’adossement de la Maternité des Lilas au CHI André Grégoire) est une première étape, nécessaire à la pérennité de la maternité mais qu’en l’état actuel 14 millions d’euros supplémentaires sont nécessaires pour reconstruire la maternité ;

Considérant enfin l’engagement de la Ville de Paris en faveur du système public hospitalier ;

Sur proposition de Nicolas Bonnet-Oulaldj, de Hervé Bégué et des élu-es du
groupe Communiste - Front de Gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que la
Maire de Paris confirme son engagement auprès de l’ARS en faveur d’une
réhabilitation complète de la maternité sur son emplacement historique.

Ce vœu a été adopté à la majorité du Conseil de Paris

Publié le

20 octobre 2014

Auteur-e-s