Rechercher sur le site

Voeu relatif à la production de logements sociaux

Vœu présenté par Ian Brossat, le groupe Communiste et élus du Parti de gauche en séance du Conseil de Paris du 15 octobre 2013

Considérant que l’accès au logement est la première des préoccupations des Parisiennes et des Parisiens ;

Considérant que plus de 60 % des Parisiens sont éligibles au logement social selon les critères de la loi SRU ;

Considérant que la crise du logement est encore accentuée à Paris par une pénurie de logements privés comme publics et un écart toujours grandissant entre les salaires et les loyers du parc privé ;

Considérant que dans ces conditions, l’égalité d’accès au logement à Paris nécessite, entre autres mesures, de poursuivre l’effort de construction de logements sociaux dans la capitale ;

Considérant que l’objectif fixé par la loi d’atteindre 25% de logements sociaux en 2025 demeure en-deçà de la réalité des besoins à Paris ;

Considérant que le rapport 2013 de la fondation Abbé Pierre sur l’état du mal-logement relève que « l’écart de loyer pour passer du secteur Hlm au secteur privé est de 52 % dans une agglomération de moins de 20 000 habitants, et atteint 120 % en agglomération parisienne et bien plus encore sur Paris et la petite couronne »

Considérant que la collectivité parisienne finance 7.000 logements sociaux pour l’année 2013 ;

Sur proposition de Ian Brossat, du groupe Communiste et élus du Parti de gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que l’effort de création de logements sociaux soit au moins maintenu à son niveau de 2013.

Publié le

15 octobre 2013

Auteur-e-s