Rechercher sur le site

Vœu relatif à la restitution à la Ville de Paris de la caserne des pompiers Château-Landon désaffectée et à l’ouverture d’un accueil de jour au rez-de-chaussée et dans la cour pour les personnes vivant à la rue

Voeu présenté par Alain Lhostis et le Groupe Communiste et élus du Parti de gauche.

Lors de la séance du Conseil de Paris du 13 Décembre 2011, le Conseil de Paris adoptait un vœu sur l’avenir de la caserne Château-Landon. Ce vœu prévoyait :

- l’installation définitive des pompiers à titre gratuit dans les locaux qu’ils occupent actuellement au bord du Canal

- la mise à disposition d’une vingtaine de logements sociaux à proximité pour les pompiers et leurs familles

- la restitution gracieuse à la ville de la caserne dont elle est propriétaire

- la création immédiate de l’accueil de jour des exilés dans la caserne Château-Landon

- la création d’un comité de réflexion composé d’élus, de représentants de Comités de quartier, d’associations culturelles et d’aide aux personnes à la rue, afin de tracer les grandes lignes de l’avenir de la caserne Château-Landon.

Depuis, des pourparlers ont eu lieu entre la Ville de Paris et la Préfecture de Police.

Cette dernière viendrait de renoncer à la curieuse exigence de l’ancien Ministre de l’Intérieur de revendre à la Ville la caserne dont elle est propriétaire. Rappelons simplement que la Ville met gracieusement à disposition des pompiers depuis plus de 10 ans, quai de Valmy, les locaux de la caserne provisoire.

Le devenir de l’ancienne caserne Château-Landon doit bien évidemment faire l’objet d’une large concertation avec les populations du 10e, les conseils de quartiers, les associations et les élu(e)s du 10ème arrondissement.

Mais il y a une urgence qui concerne les personnes vivant à la rue. Il est possible de créer au plus tard pour l’hiver prochain l’accueil de jour et éventuellement la distribution des repas et peut-être d’y installer la bagagerie souhaitée par la commission Interquartiers Solidarités Paris 10e.

C’est pourquoi, sur proposition d’Alain Lhostis, du groupe communiste et élus du parti de gauche, le Conseil de Paris émet le vœu que :

-  La Ville de Paris et la Préfecture de Police signent, dès à présent, une convention provisoire de restitution de la caserne Château-Landon à la Ville de Paris.
la Mairie de Paris et les services de l’Etat concernés organisent provisoirement le rez-de-chaussée et la cour de la caserne en lieu d’accueil des personnes vivant à la rue dès l’hiver prochain.

Publié le

19 juillet 2012

Auteur-e-s